Impaction dans le jabot d’une poule

Une boule dans le cou..

CIMG0306Les poules ont une fâcheuse tendance à picorer tout ce qui leur passe sous le bec. Beaucoup d’appétit, on est fier de voir sa vivacité s’exprimer à travers autant de gourmandise.

 

Mais un jour ca ne passe plus, la poule picore mais – comment est-ce possible ? – ne fait plus de fiente… Toujours la tête haute, la plume dressée, mais bon quand même un peu moins d’en-train.

Une grosse boule apparait dans le cou, la poule semble vomir, et visiblement c’est grave. Une tumeur ? Vite vite chez le vétérinaire…

 

Le jabot impacté.

La boule est imposante, mais on sent à la palpation un contenu encore malléable. Le diagnostic est établi, il s’agit d’une impaction du jabot, c’est à dire que des éléments divers, de la nourriture et autres picorages abusifs se sont entassés dans l’oesophage jusqu’à l’obstruer.

CIMG0315

La chirurgie révèle un trichobézoar.

C’est parti pour une opération en urgence. La poule anesthésiée, le jabot est incisé pour libérer son contenu accumulé. Surprise, il n’y a pas que des graines…. surtout des plumes !

CIMG0317

Du coup on peut mettre un autre nom sur cette pathologie, c’est une forme de trichobézoar, équivalent aux fameuses « boules de poils » que les chats ingèrent en faisant leur toilette.

CIMG0318

La poule s’est bien réveillée et est repartie sur ses pattes. Nous avons sérieusement conseillé aux propriétaires de ramasser les plumes tombées au sol dans le poulailler !