AGAME BARBU: MORSURE ET NECROSE DE LA QUEUE

Ce joli Pogona vitticeps s’est fait mordre la queue…par un congénère !

L’agame barbu est un lézard originaire des régions semi désertiques d’Australie, de format compact, et assez fréquent chez les amateurs de reptiles. 

Il est en effet assez facile d’entretien, à condition de respecter des conditions environnementales minimales, en particulier concernant les températures et l’éclairement. Juvénile, il se nourrit principalement d’insectes, puis consomme plus de végétaux à l’âge adulte. Les pogonas se laissent volontiers manipuler sans aucune agressivité. 

Cependant, beaucoup de gens igorent qu’il ne s’agit pas d’une espèce grégaire, même si des rassemblements d’agames barbus peuvent être observés. Les combats entre les mâles sont fréquents, et dans les terrariums on observe des morsures entre tous types de spécimens. La situation la plus délicate est celle des jeunes à l’élevage: si on ne les sépare pas rapidement, ils se mordent les uns les autres et s’infligent de lourdes blessures aux doigts et à la queue.

Pogona vitticeps victime d’une morsure

Rien d’étonnant alors que notre patient du jour soit présenté à la consultation avec une nécrose des derniers centimètres de l’appendice caudal !

La morsure parait anodine les premiers jours, sauf lorsque la gueule a réussi à déchirer les tissus. Cependant les vaisseaux sanguins irriguant la queue du lézard sont très souvent sectionnés et la queue se nécrose progressivement. 

L’extrémité de la queue apparait désséchée et cartonnée

A ce stade, il est illusoire de vouloir sauver les tissus qui sont déjà nécrosés, et la seule solution réside dans une amputation. Elle est réalisée à la clinique sous anesthésie générale. 

Amputation de la queue réussie.

Fin d’intervention sur ce pogona, un petit pansement pendant 3 semaines, quelques injections antibiotiques, et c’est reparti. Mais attention, si on replace les individus ensemble dans le même terrarium, de nouvelles morsures sont à craindre… 

 

Mots-clefs : , , , , , ,